• ...

    Il est un avantage de donner une entière liberté d'expression à notre Armée et notre Police, à tous ces citoyens, qu'ils soient en activité ou retraité, et de leur offrir un droit à être elus conseillers municipaux comme tout un chacun. C'est de faire des questions de securité et prevention des risques sociaux un dialogue de terrain et d'experience avant d'en faire un enjeu electoral ou bien philosophique et religieux. C'est d'assurer une resorbtion de la fracture sociale par l'engagement de tous et de chacun à travers des liens dont on mèsestime trop la valeur et l'opportunité. Cela serait aboutir à un vaste corps qui assurerait defense, securité, prevention et assistance des populations dans un esprit de proximité et efficacité. Cela pourrait entrainer ce pays vers plus d'éco économie et d'ethique politique et de vertu au niveau du terrain. Cette Armée devra comprendre notre armée et notre police actuelle, nos pompiers, notre Samu et Samu social, nos forces de surveillance des voies maritime, fluviales, aerienne, ferovière, routière, les agents de surveillance de la securité de nos centrales nucleaires, nos agents dass, cotorep, nos controleurs caf, secu, assedic, fiscaux et ce qu'il est aujourd'hui de notre cour des comptes, et aussi notre medecine du travail et scolaire. (Bien que pour ses deux dernières nous pouvons aussi bien penser qu'elles seraient laissées au mutuelles privées). Cela serait une Armée en grande partie de proximité au service du pays et du bien du plus grand nombre. Cela permettrait, j'ensuis sure, malgrés ce que dirons les mediocres, les cons et les debiles, à pacifier le pays, à elargir nos horizons et à parvenir à un dialogue intergenerationnel, professionnel, confessionnel, ect... Regardez certains aspects des Polices Holandaise ou Anglaise. Vous comprendrez le retard qu'à la France et l'aveuglement archaïque de certain courant de pensée franco francaises. Tout ceci n'aboutira qu'au bout de 15 ans d'un long processus de transformation de nos institutions, de nos modes de penser et d'agir. Si vous me suivez sur ce blog regulièrement, vous savez de quoi il est question, et les accompagnements reformiques d'ensemble qu'il faudra mettre en oeuvre. Pour resumé : en finir avec l'Ancien Regime. Une alternative liberale integrant les risques sociaux majeurs de ce temps, et conduisant finalement à un meilleur vivre ensemble. Il n'est que les mediocres, les cons et les debiles qui ne peuvent que ne pas envisager cette opportunité bien réelle qu'à la France aujourd'hui. Le monde a changé en 100 ans. La société francaise, elle aussi, profondement. La population a evoluer dans le sens d'un esprit psycho democrates, et cela, jusqu'en nos Armées et nos Polices. Si, une certaine gauche, mediocre, conne et debile ne peut considerer nos Armées et notre Police que comme un regroupement de fascistes potentiels, c'est que cette Gauche ne leur renvoie que ce qu'elle est elle seule en definitive et fondamentalement : une structure anarco agissante à fort potentiel d'autoritarisme social resurgence et residu corpuscus de théories et visions archaiques et fumistes. C'est un fondemento qu'il est urgent d'integrer à nos modes de penser et d'agir pour pouvoir proposer, ensemble, une reforme de nos institutions et de notre vie politique, syndicale et sociale sur un chemin republicain, de democratie participative ou, tout du moins, de pouvoir partagé. Il est urgent qu'une majorité de pragmatiques, creatifs et entrepreneurieux se degagent dans ce pays. Laissons les mediocres, les cons et les debiles dans l'opposition 15 ans. Il nous faudra bien 15 ans pour aborder, enfin, les plages d'un nouveau monde.

     





  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :