• ...

    Je lance ici un appel à Guillaume Peltier (secretaire general du MPF). Guillaume, viens, rejoins moi, unissons nos armées ! Rassemblons-nous autour d'un projet porteur d'espoir et d'avenir. Batissons ensemble : « Renouveau Conservateur » ! Unissons nous, Guillaume, pour les elections qui viennent. C'est un ticket choc que je te propose. Beauté et force des jeunesses, heritage et accomplissement des experiences, addition des volontés de toujours vivre. Ensemble. Exigeons, Guillaume, la pleine liberté d'expression pour nos militaires, nos flics et nos Crs. Exigeons, ensemble, la totale independance des associations de ce pays. Libérons les du système et du circuit habituel de l'enculement correct. Pacifions ce pays, Guillaume. Il est urgent. Il est l'heure. C'est victoire promise. Cela sonne tantôt dans nos cœurs unis ensemble à rire d'une liberté retrouvée. Harmonisons ce qui sera bientôt, par vague d'ensorcellement, la Grand droite, humaine, sociale, cathare et catharsis des impossibles. Une France unie, retrouvée, elargie à Democratie radicale et Ecologie de la modernité des herbes. Ensemble, Guillaume. Oeuvrons à un renouveau qui fera des entreprises autant d'acteurs de l'humain, autant de moteur à rêve. Levons l'encre et filons, bras dessus bras dessous, en grands Capitaines (et comme le dit la chanson : Cap'tein, c'est what, cap'tein, c'est what, c'est what you want !) vers les plages d'un nouveau monde. Liberons des jougs des milliers d'associations, des centaines de milliers d'intervenants sociaux des géoles de la pensée socio franco francaise. Les francais aujourd'hui ne s'epanouissent plus qu'à l'etranger. C'est bien connu. Faut du temps pour recracher toutes ses putrides structures. A bas les tutelles des vetos ! Sortons des ghettos (ghettos sans issue du système d'auto enculement d'appareil collectivisant les privilèges à une poingnée de seuls quelques ) artistes, handicapés, bouffeurs de gland, agricultureurs potentiels de l'avenir des possibles, petits patrons, militaires, flics ou serveurs volontaires.  Viens, j'en rêve de nous instituer en pleine institution. Liberons. Reveillons l'initiative. Sortons la France du lit des aliénastérilités dans lequel on l'a couché, applati, tel un pain aux raisins moisi. Debout français ! Ensemble, délégumifions nos terres ! Que le peuple, enfin, puisse ouvrir sa grand gueule et crier à ses boureaux qu'il est le temps des évadés. Compagnon, camarade, ami, frère, Guillaume, Peltier,  toi, superbe, je t'en prie. Viens ! Il en va de sa santé. Il en va de son avenir. Il est urgent. Le printemps deja sonne. Unissons-nous, Guillaume, pour nos enfants, pour le pays et nos armées de paix. Viens. C'est la victoire des opprimés. C'est la France éternité !

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :