• ...

    Avant que notre peuple ne soit devenu un regroupement de justiciers sanguinaires et sans ethique,
    je veux dire avnt que nous soyons contraint de couper les couilles des pedophiles, je pense qu'il est le temps d'envisager l'ablation des administration. Je suis certaine que cela serait un point d'equilibre, de justice et une possible réelle rupture d'avec nos comportements. La gangrène et les purinats franco français se resorberont, alors, d'eux même. Je crois qu'il est en cette solution une parole de sagesse et de raison. Ensemble, camarades, compagnons, amis, frères, France, retrouvée et rassemblée, unie enfin vers un meilleur vivre ensemble, je vous le dis, je le repète, il est le temps, il est urgent, c'est l'heure, cela sonne, j'en meurs de n'avoir pas vecu avant, je le hurle devant cette assemblée des hommes, administrations : Ablation !
    Comment pourrions nous ne pas donner plein droit à l'association "WWF" d'agreer d'elle même les produits AB, ou bien issus du commerce equitable ; comment ne pourrions nous pas donner plein droit à l'association "UFC que choisir" de proceder à controle de qualité dans nos commerce et de sevir elle même ; comment ne pourrions nous pas donner plein pouvoir à expert comptables, huissiers, notaire et avocats, regroupés en associations de controle independant,de proceder à audit et verification des comptes de nos mairies et de administration d'elle même et d'en publier les resultats ; comment ne pourrions nous pas donner aux ecoles d'architectures, aux militaires et aux compagnons du devoir plein droit sur les batiments publics que nous utilisons pas pour qu'ils les recyclent, d'eux même, par leurs seuls initiatives, leurs seuls courages et leurs seuls logiques de financement, en logement pour palier à nos erreurs et nos derives ; comment ne pas donner plein pouvoir aux ecoles veterinaires pour proceder à controle sanitaire dans les commerces animaleries, cirques, zoos,et chez les particuliers adeptes d'animaux exotico atypico crocodilifiant les ruisseaux ;comment ne pas donner à Greenpeace plein pouvoir de taxation des degazages ; Et la liste est longue. Comment ne pourrions nous pas mettre en place une dynamique d'auto surveillance et de controle, democratique et citoyen, qui viendrait rompre d'avec les philosophies du "tout autoritaire" et d'avec les philosophies du "tout merdier partout". N'est-il pas le temps d'une troisième voies pour ce pays ? Osons remettre tout le haut de l'edifice à decision et tout le bas de l'edifice à execution à une juste place et à une valeur réaliste. Osons la mise en application sur le terrain des belles idées et des belles théories futuristes en regardons ce qu'elles engendrent comme resultat sur le terrain par le jeu des initiatives privées et des autonomies accrues de nos mairies en matière experimentation, avant que d'inscrire dans la loi le tout, le je sais pas trop quoi, le presque rien et le n'importe quoi qui coûte. Osons privilegier le bien du plus grand nombre, l'interet commun. Rompons d'avec nos immobilismes, notre irresponsabilité, nos magouillages, nos lechouillages commerciaux, philosophiques ou religieux pour dividendes bulletinesques. Ne soyons plus de gros salaux, de sales putes, des charlatans, des ordures, des nulassettes, et des gigolos. Il est urgent. Nous sommes putrides de l'extreme droite à l'extreme gauche et sur nous que les enfants prennent exemple. Il est urgent. Finissons en d'avec l'Ancien Regime. Liquidons le système en place. Nous ne sommes plus qu'un moteur de  dynamique sociétale pedophilique et fascisant.
    Compagnons, camarades, amis, frères et soeurs, votons l'ablation des administrations ! L'IVG sur le système d'auto enculement participatif contre anticipateuse et secterisant. Votons TGV liberal social democrate integral et rétroactif. Ensemble, marchons vers l'horizons des glands des possibles, des vulves des savoirs, des culs des ailleurs qui ne rêvent que de se lever, chanter, vivre et rire. Un rêve, enfin, un vrai, une victoire, la fin des spolations des âmes, des coeurs, des bras et des courages, la fin des trahisons. Compagnons, camarades, amis, frères et soeurs, unissons nous, c'est le temps de notre victoire, celle de la liberté, plus qu'une reforme et une changement,
    une revolution. La liberté ivre des harmonies, la sobriété et la simplicité des fleurs, des oiseaux et des aluvions.


     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :