• ...

    La France de l'education nationale, c'est l'Albanie du reflechir, du construire et de l'agir. Il est urgent de liberer les eleves, et les profs, eux même, de cette autarcie, de cette nuit des savoir faires, des possibles dans laquelle ils se sont fourvoyés. Vous vous dites “difference”, Mme Royal. Mais vous êtes toujours dans cet esprit du “tout gerer nous seuls et selon nos convictions” de parfaite Enarque socialiste. Vous êtes la parfaite socialiste de base, encrée dans l'eternelle dominité, dans l'ordre de classe, le royaume du maître. Je vous entend parler de la creation d'un nouveau metier. Au “toujours plus” de l'economie de marché deregulé, serez vous toujours seulement bons, vous socialistes, à opposer le “toujours plus de statuts” ? Etes vous réellement capable de faire autre chose que de gerer la crasse et l'ineficacité de vos ainés, vos pairs d'Ena, de parti ou de syndicat. Il est urgent, Mme Royal, d'externaliser et de decentraliser certaines activités scolaires vers des associations libres, singulières, créatives et vers des entreprises de savoirs, d'inovations et de courages. Rien ne sert d'ajouter des statuts, du personel, c'est l'imagination qui vous font defaut, à vous autres, trop prisonnier d'ideologie et de vision d'un autre temps. D'ailleurs, est ce l'entrée en fonctionnariat de centaines de milliers d'individus supplementaires qui rendra leurs missions et leurs taches plus interressantes et valorisantes, et fera baisser l'absentéisme dans la fonction public ? Car vous ne pouvez pas ne pas etre au courant des rapport et analyses que tous les gouvernements depuis 25 ans ont commandés. Moins de fonctionnaire, dans une organisation du travail differente, c'est des fonctionnaires plus heureux de travailler et un public davantage satisfait par le service rendu. Vous le savez. C'est le manque de courage, aujourd'hui, la seule marque de fabrique du socialisme. Vous êtes, en definitive, les derniers travailleurs à la chaine et à la pièce, et qui s'accrochent aux non interet, à l'idiotie de leur travail par crainte de perdre le petit joussif pouvoir que leurs procurent leurs statuts et les petits avantages merdeux, je veux dire anti democratique et anti republicain. Mais je m'egare un peu. Revenons. C'est dans cette acceptation de l'autre, son imaginaire, ses capacités à agir et à reflechir de lui même, c'est dans l'abandon de vos prerogatives retrogrades, réactionnaires, que nous recrérons du lien social, que nous participerons au dialogue interconfessionalterité et tran generationnelle. Elle est là, la révolution. Elle est democratique et republicaine. Elle est le contraire du jusqu'au boutisme du “tout qui echoue et qui nous fait pourtant beaucoup de bien à notre petite gloriole perso”. Je vous voit souffrir des attaques des vieux mammouths tontons maniaques, et bien osez la rupture ! Au lieu de cela, vous n'êtes seulement capable d'envisager un bain forcé et une étuvée intro classe, en guise d'avenir, à nos enfants. Vos conseillers en communication, helas, j'ai bien peur, n'y changerons rien. Vous êtes la lesiveuse de tout ce qui peut vous empecher de parader. Vous autres, socialistes, vous etes indecrotables. Sous des faux airs de progrés, vous êtes l'Ancien Regime incarné. vous n'etes point la “difference”, Mme Royal, vous êtes l'education anti diference, vous n'etes pas pour un modele social de dialogue, vous êtes pour une education anti conflit. Vous êtes socialiste, vous n'y changerez jamais rien. C'est comme cela. vous et les votres sont, fondamentalement, les apotres de l'education “ferme ta gueule, c'est moi qui ai raison, je suis le bon gôut”. Vous êtes du rassemblement de l'anti horizon pluriel. Je vous entend plaider pour le modèle à la suédoise. C'est tout vous. C'est signé. Le sympatoche et si efficace modèle de l'egalitarisme qui c'est poursuivi en l'individu des pieds jusqu'à la tête. Lors de votre voyage en Suède, ne vous êtes vous pas demandé pourquoi ce peuple était devenu, males comme femelles, un regroupement de pâlots indiferenciés et sans congrument ? Pourquoi les jeux de seduction entre hommes et femmes ont quasiment disparu en Suède, vous l'êtes vous demandé, Mme Royal ? C'est simple, Mme Royal, le socialisme aboutit à l'ordre social du bon goût d'etat marxo-psychanalytique. L'egalitarisme par la soupe d'etat. La justice, auto conservation des anti singulier. Vous êtes l'ordre, vous n'etes pas la liberté. Vous êtes, malgré vous, peut-être, la tenancière d'un siècle d'inepties creatrices ou de structures sterilisantes, c'est comme ont veut.



    Je me souviens. Je m'etais, à peine, mis en route sur cette plateforme, sur ce chemin de philosophie que je rencontrais dejà les premiers obstacles. L'arrière garde de “l'intelligence d'epoque”, une race d'un autre temps et si jeune parfois. Des gens bien intentionnés qui tentaient de me circonscrire en des encrages idéologiques imperieux et suffisants. Un baptème par la médiocrité, la laideur et la puanteur. Une diarrhée urbaine de jouissicoteurs de l'intelect, betonnés des pieds jusqu'aux neurones, qui ne rêvent, en definitive, qu'à vous faire marcher au pas à coup de curriculum vitäe, de bibliograsserie et d'un zeste de charismologie. C'est à ce point de cumulus dynamicum factas merdecaree que je compris les origines de l'aphasie française. Une armée aux ordres de l'éduculturation. Ils sont à la libre pensée ce que les edulcorants sont au marketing du so good. Je sous suis en campagne, Mme Royal, et j'ai bien peur que votre “desir d'avenir” ne soit que le relookage d'une “generation Mitterrand” sur le retour et liftée.



    Il est urgent que le peuple le comprene. Le liberalisme et l'economie de marché quand ils sont liberés de la tutelle d'etat Medef peuvent être social. Et le socialisme, quand bien même addition des aspirations d'un peuple via des remontées de blogosphère ou via des cafés rencontre citoyenne peut aboutir à une anti liberté. J'avance en philosophie et j'ai toujours autant de mal à admettre un point de notre existance. Les actes d'expressions et liberateurs s'inscrivent de plus en plus, et pour être reconnu, validé, compris, admis, agrées, dans le cloisonnement psychanalytique, les arcades de la science educaviste, les associations marximolosiennes ou les reseaux syndicalopteurs. J'ai bien peur que 5 ans de gouvernance socialo-psychanalytico-marxiste et nos qualités et nos capacités à imaginer et à agir, avec ce que nous sommes, et qui que nous soyons, seront mortes. Il est urgent de le comprendre. Nous serons de grands adaptés à leurs seules causes : pouvoir religieux en plus de l'argent. Une humanité et un meilleur vivre ensemble, fondamentalement, secondaire. Le peuple dans sa diversité, un residu presque encombrant. De faux accents. Vous n'êtes pas, socialistes, un possible ordre juste, mais seulement l'ordre moral et sujettement con. Vous êtes, fondamentalement, quand bien même vous êtes jeune, une arrière garde, la marche arrière et non le progrés. Vous êtes de cette matière morte, enterrée, crevée, liquefiée, qui nous gouverne toujours, et qui veut toujours nous gouverner et qui reve même de nous regouverner. Vous êtes l'impossibilité francaise à tourner une page de son histoire en ayant fait le compte de ses erreurs, l'impossibilité à envisager des lendemains possibles.



    Ce que je deteste, par dessus tout, chez vous, c'est votre mémère Aubry. L'Aubry de chez “Ciment rapide et sous perfusion”. Malgrés tout, il faudra vous conserver, vous, crotonosores sociaux. Il faudra vous faire une belle place dans notre histoire. Je pense à de grands tubes à essais emplis de formol dans lesquels nous pourions vous faire beigner pour l'eternité. En remplacement et à l'emplacement actuelle des colones de Buren, je pense que cela serait du plus grand chic. Et je compte bien, dès mon entrée en fonction, donner à mon amour ce premier chantier. Au panthéon, les Alexandres. A la Cour des Tubes, les laiderons de la politique Pop Yop et leurs soupes Soc So.



     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :