• ...

    Si, un individu, membre du camps des patriotes ou de celui des néo conservateurs, peut-être perçu comme un néo fasciste,
    cela n'est pas tant qu'il y reside (dans cet individu) un état d'étant, propre à massacrer tout ce qui ne se rattache pas
    à ses convictions philosophiques, à un degré plus elevé que celui qu'on pourra observer chez un individu membre du camps des liberaux, des communistes, des socialistes, des ecologistes ou bien des democrates, mais bien plutôt que la dynamique propre du pouvoir institué, dans le moteur qu'il est à asseoir sur un pays l'autorité d'un seul parti majoritaire,à generer un fascisme du reflechir et de l'agir politique, d'une part, et notre nature à penser que l'ideologie qui fonde nos philosophies de vie personnelle doit necessairement ou autoritairement etre etendue à notre voisinage, à tout un peuple ou à toute l'humanité.
    Il est en cela que j'entrevois les psychoses individuelles, et par extention des strategies capitalistiques ou religieuses, les psychoses groupales, nationales ou mondiales comme le fait des injonctions que l'individus, les groupes et les nations à
    aller contre leurs integrités morales, intellectuelles, creatives, physiques, et donc la capacité de la dynamique du pouvoir
    institué à proceder un viol sur l'individu, et que j'affirme que nous en sommes rendu à un temps de pedophilies sociétales.
    La constitution que je propose à ce pays, et si vous prenez en cours de route mon seminaire reportez vous au chapitre :
    nouvelle constition, par la revolution du reflechir et de l'agir qu'elle sous tend, par le renouveau de la prise et de la
    conduite du pouvoir qu'elle induit, vient rompre la voie sans issue dans laquelle s'est engagé l'humanité, assure à chaque
    individu, chaque groupe et chaque peuple une reappropriation de son histoire, et par là, entraine une diminution
    substancielle des psychose precedemment citées. Il faut entrevoir, en l'application de ma théorie, une nation non plus
    institué et constitué en mille chapelles, bastions et ghettos, mais l'emergence d'une pluralité de havres primitifs,
    de champs experimentals, d'associations et d'entreprises, avant garde d'un navire tracant la carte d'un futur immediats.
    Vivre. Il est une urgence de le comprendre. Elle est là la seule revolution possible. Il est là le seul chemin d'un meilleur
    vivre ensemble.



  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :