• ...

    Mon cher Président, Chirac d'amour. Je vous conseille une chose avant votre départ en retraite. Organisez donc un referendum. Le Sénat pourrait, tout simplement, devenir l'Assemblée des Maires des Préfectures et des Sous Préfectures sur le continent et les départements et territoires d'Outre Mer. L'Assemblée Nationale, tout simplement, deviendrait l'Assemblée des tous les Maires de communes qui ne sont pas Préfecture ou Sous Préfectures et sur le continent et dans les départements et territoires d'Outre Mer. L'esprit de la 5ème République serait conservé. Et je sais à quel point tu y es attaché. Et elle serait même redynamisé et ressourcé par la décentralisation radicale qu'accompagnerait cette reforme. Je veux dire que le travail du Parlement s'inscrirait alors sur le seul terrain des communes. Le terrain du peuple. La foire pariso-parisienne éradiquée, quel boom sur le moral des ménages ! Tu imagines ? Tous les boulots associés à nos deux chambres hautes actuelles, les fonctions et prérogatives seraient elles aussi décentralisés et distribuer (sur la base des % obtenus par les partis au 1er tour, car il faut penser à élargir le champs de la Démocratie, je sais pas si tu as entendu dire que le peuple souffre et gronde ?) aux Maires sur l'ensemble des territoires et en ayant à l'esprit la nécessité d'un équilibre de représentativité et de politique participative entre les Maires des Champs, des Villes et des Iles. (Contrairement à aujourd'hui. Il m'a semblé entendre dire qu'une bande de gros vieux cons et de sales putes de l'UMP, véritable parti du Notariat-Lobies pour comptes en Suisse, contrôlent tout pour les soins d'un petit nombre). Tu sais comme moi. Il y a des gens des villes. Et il y a des gens des champs. Et il y a aussi des gens des îles. Comme il y a autant d'oiseaux, de poissons et d'escargots. Je te sens assez près pour ce grand saut dans le mouvement, toi, le Rad Soc superbe, sonotone éveillé de la Nation. Et tu n'aura pas trop à fouiller ta tête pour renforcer tel ou tel pouvoirs ou autorités de nos futures 2 basses assemblées (sic). Je pense que cela ferait de toi, cher Jacques, le droit fils conducteur du grand Charles. Et cela foutra un peu de merde, de celle que tu affectionnes tant, à quelques mois des élections. Je t'ai parlé de la plateforme informatique et des petites merveilles de Web Cam (vidéo conférence de la modernité, tu devra dire devant la camera le jour où t'annoncera le referendum. Cela sera d'un grand effet). Et d'un petit prix, en plus, pour le contribuable. Je ne sais pas si tu te souviens qu'il existe des contribuables en France ? Oui ? C'est bien, il te reste quelques restes. Avec toutes ces merveilles de technologie que nos industries sont capables de mettre en branle (où a tu dénicher les metteurs en service des sites de la Sécu ? Ca ne marche jamais. C'est des fonctionnaires ? ) Nos Députés et nos Sénateurs seront au boulot sur le terrain et n'en bougeront plus. De quoi libérer des plages horaires sur nos  télévisions pour bouffer autre chose que de la purée. Et puis, que d'économie en frais de transports, de logements, en frais de putes et de gigolos ! Je te sens près à relancer la croissance française par 2 dissolutions. Alors, qu'attends tu ? Va s'y, Chichi, zou ! L'histoire te le rendra.




     




    Nota Bene : Un deuxième referendum modifiera la vie politique et syndicale du pays. Nous nous sommes entendus (nous autres, Artistes) sur la création de 6 partis syndicats. Le conservateur, le libéral, le démocrate radical, le république écologie, le social libéral et le socialiste ouvrier. Tout les autres partis et syndicats seront dissous. Zou ! Du vent, de l'air, moins de merdier, plus d'ambition. Le financement sera strictement assuré par les citoyens, à titre privé et individuel, et à hauteur de 20 à 200 euros. Pas plus. Démocratie, il a dit le peuple. Nous avons suffisamment de merde sur les toiles de nos cinémas. Ne rajoutons pas les ambitions hollywoodiennes de nos politiques. Nous, on veut juste bouffer, Chichi d'amour. Ce deuxième referendum comportera un second volet. Celui des Fédérations Professionnelles. La France en crève de tout ce merdier, es-tu au courant, sonotone éclairé de la Nation ? Bref. Une Fédération sera le rassemblement constructif et multi participatif d'une profession représenté par ses actifs, ses retraités, ses chômeurs (privé et public confondu, et patrons et salariés confondu) ainsi que les apprentis (à partir de 14 ans) et les lycéens et les étudiants (à partir de 18 ans) inscrits dans des cursus débouchant sur un métier qu'ils sont capables d'identifier. Tu vois l'intérêt tout de suite, je suis sûr,  t'es un Rad Soc. Le dialogue. La possibilité d'un projet commun que la France pourrait enfin conduire, Chichi chéri, tu me le fais ? Un petit referendum, s'il te plait, bouge ton cul. Un vrai mélange de toutes les composantes de la société civile et par métier, et avec pour base la valeur du travail et de l'ouvrage. Le seul chemin pour un meilleur vivre ensemble. Qui pourrait s'y opposer ? Faudrait être stupide, et en France des vieux cons, de tout age, il n'y en a pas. C'est bien connu. Les autres Fédérations, d'avant la grande reforme, je veux dire, et les Unions, les Amicales, les Clubzzzziiiiz, et autres associativité de cosmopolitisme corporatiste franco-français seront éradiqués. (Cela fera du ménage et du bien au sein du secteur des Association loi 1901, et mettra un peu de morale et d'auto discipline dans un milieu sectoriel où l'on aime bien construire ceci, transformer cela, pour simplement exonérer ceci ou cela, ou bien pour le lustre de la fonction de chechef, mais milieu sectoriel dont le contenu, l'intérêt et l'efficacité ne sont que vide et néant. Il est urgent d'en finir avec l'Ancien Régime. Des Associations en rapport avec un secteur d'activité donné, défini et réglementé, et ouvrant la possibilité d'une connexion en réseau pour un partenariat accru avec les entreprises et l'émergence souhaitable d'administrations alternatives pour relancer notre pays sur la voie de la créativité, de l'imagination et de l'initiative. Je veux dire, par là, du courage, du cœur, de l'âme singulière aussi, et de l'effort constructif, du mérite à œuvrer, à s'engager, à inventer notre avenir commun, à produire les germes de projets qui seront peut-être l'aube d'une alter civilisation. Mais dans la continuité, ne fâchons pas Raffarin, bien sur, j'entends bien. Nous pouvons penser au schéma de dialogue Federations-Partis Syndicats- Entreprises ou/et Etat (et plus tard directos Mairies. Allez, zou, soyons optimistes, la roue tournera bien un jour pour le pays. Et que d'économies ! Aucun avantage particulier à participer à un Parti Syndicat et une Fédération.  Juste une obligation morale, citoyenne, d'acteur enfin responsable, et plus seulement mouton bêlant débilement ses droits sans mettre en relief, et en valeur d'exemple, ses devoirs. Vous avez des enfants ? Vous comptez en avoir ? Vous comprenez ce à quoi vivre vous engage ? Quel bonheur. Une France qui en aurait fini de l'Ancien Régime et de ses régimes et logiques très spéciaux. Cela n'est pas pour rien si je dis souvent que la France est putride, et de l'extrême droite à l'extrême gauche. Cette France, ce doux pays, ces tous responsables à gros cerveaux bien chaudement posés dans leurs fauteuils. Bref. T'ai-je dis à quel point tu me fais dégueuler, Président Chirac ? Bref. Un troisième référendum reformera les Associations loi 1901. Dans le sens d'une meilleure visibilité, honnêteté, efficacité, je viens d'en parler. Le financement sera assuré par les citoyens et les entreprises. Fini les subventions des collectivités, et par là même, fini les léchages de cul, les dessous de table, les évasions vers compte en Suisse, les nos argents foutu par les fenêtres et à la poubelle à médiocrités. Et les tout ce que vous savez déjà, Chichi d'amour qui a envie de finir son Mandat en beauté. Je t'ai déjà parlé du volet Fondation et ONG de ce troisième référendum.

    Tu vois, t'as du boulot si tu veux, il y a encore de quoi faire en 6 mois, faut même peut-être t'y mettre féniasse. Et en contre partie, t'as de quoi supprimer les droits de successions pour les particuliers et les entreprises. Si, si, je te le dis, regarde le bordel et les budgets du milieu sectoriel associatif, tu comprendras, chéri d'amour. Et en plus, qui pourrait s'opposer à une telle reforme ? T'en connais, toi, des Immobilistes en France ? Peut-être la poignée de racaille que tu connais. T'ai-je déjà dis à quel point je te dégueule, Président Chirac ? Je te papouille très fort. A tantôt, et dans le pré.

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :