• ...



    Je lis tantôt un article dans le Figaro. Je vois ta bagarre actuelle contre les majors du disque. De quoi est-il question au juste. VirginMega.fr souhaite mettre en vente en ligne des produits musico. Quel outrage. Tous, industriels et artistes du secteur, s'accordent pour hurler d'effroi. Bien drôle époque où les tenants de la toute appartenance de tout et pour tous ne comprenent en rien l'elan que nous mettons pour instruire aux yeux du monde nos rêves d'un communisme privé. Il n'est pas moyen de les y faire venir, même par petites touches. C'est à desesperer. Mais il y a peut-être un remède et un echapatoire pour nos espoirs et une marge de manoeuvre pour les encrer sur le terrain des destinées. Ne va donc point chercher un Ray Charles ou un Jhonny Hallyday. Va donc, toi et ta troupe, sur le terrain des independants, met le paquet, fedère. C'est partout des appels d'offres qu'il faut lancer. Sur ce terrain, celui des artistes independants, souvent misereux mais fecond, point encore marketés aux futiles et steriles de telé réalité. Je pense qu'il serait de tres valeur ajoutesque de miser sur eux, et d'introduire à ton concept de "musiques sans frontières-conformisme au vestière" un option contractivante de type suivant. Offrir un salaire minimum aux musiciens independants. Il sont tous de base communiste solidaire et partageur. Ils se contenteront de peu. Un rien les autonomisent. Je m'egare, pardone moi. En echange ils s'engagent à donner deux ou trois titres, ou bien tous, pour qu'ils soient mis à disposition gratuite du public. Les personnes qui voudront le disque en matière (si je puis m'exprimer ainsi) le commanderont. Et pourquoi pas imaginer un concept disque+ oeuvre d'art plastiques, pour inciter à acheter le disque en matière). Ils le commenderont donc, et à l'industrie de proiximité que tu viens de créer. Et ils pourraient recuperer le disque dans un reseau de boutique. Pourquoi pas imaginer un reseau de boutique independante "achat vente occasion CD, video, livre, ect" et créer avec elles des sortes de "mini franchise".(Il pourrait y avoir des codes tribaux integrés à la communication visuelle de la vitrine de la boutique signifiant que la boutique appartient au reseau de Label "parcours iniciatiques" (faire jouer les jeunes en deserance ou en marginalité, pourquoi pas ?) et qui indique (par truc à definir) qu'il y a sur zone economique de proximité correler à la boutique des choses à gagner pour les plus malin. De la place de cinema gratuite dans l'independant du quartier jusqu'à la bourse d'etude offerte en partenariat avec un reseau d'ecole libre alternative, et en passant par le stage de musique, d'arts plastiques, de theatre, de cinema, ect ou bien le stage de langue en imersion complète dans ton groupe d'entreprise à l'etranger. Il y a plein de chose à faire ensemble, nous, patron et nous peuple. (j'ai entendu parler de ton projet "permis ecole auberge Arnault, bravo, c'est du fameux). Et dans ses petites boutiques (et pense tout l'interet qu'il y a à ratacher nos grandes boiboites à toutes leurs petites à caca) il pourrait y avoir l'instalation , pourquoi pas, d'un ingenierie de type "je suis à la fac et j'ecoute debout, j'en prend plein la gueule, c'est beau le commerce", mais en plus ethique-tribal marqué. Je peux te conseiller l'artiste plasticien Lyonnais : Lionel Stocard. Il est trés topssss pour les petites instalations personnalisés à haut pouvoir rêvique et plus valutesque. Et les petites boutiques independantes ferraient un travail sur place, sur leurs territoires de communes pour denicher de vrais petits filons créatifs. Tu comprendra tout l'interet d'une telle demarche investifeuse. Et je te conseille aussi autre chose. Un elargissement de ton concept. Dans une logique de redynamisation du secteur par captation , retraitement et regroupement des experience negatives, et dans une dynamiques educative et (de chez pas trop quoi , j'ai vu ca dans le Figaro, Internet de la connaissance ou chez plus quoi) pourqupoi ne pas elargir ton champs de service aux Conteurs de differentes confessionalterité (via la cave poesie à Toulouse, pourquoi pas), les poètes, des debuts de roman et autres livres via petites maison d'edition locales (et qui pourait peut-être nos aider à fagociter France Loisir et autres gros tas de merde à papier qui pue), mais aussi des debut de piece de theatre, de spectacle de dance, d'expo photo, ect (et pourquoi pas en partenariat avec les equipe de ton groupe de telé locale). Tisse, par ces implantations locales et de contrat ethique et equitable des liens avec l'Afrique, l'Asie, l'Oceanie, l'Amerique. Ils se connaissent, ils sont les mieux placés pour denicher les meilleurs des leurs. Partout où ils sont. Pourquoi ne pas penser à une télévision de demain et universelle sur Internet et pour l'art libre. Et puis integre des bourse à la création. Moi, je te dis, fais tout gratuit, puise dans des fonds d'entraide pour demarrer, si t'es faucher en ce moment. Ou bien tente de financer cela par un fond d'entraide d'artistes musicien chanteur comedien. Ils ont le coeur sur la main. Quoique quand je vois la gueule de Josiane Balasko, j'imagime qu'elle veut bien filer de la tune pour se faire enfiler large par les tribus, mais à part cela... Je pense que ton projet est trés bon. Fonce. Nota Bene : Pour le parcours initiatique, pourquoi ne pas penser à un partenariat avec le groupe Weight Watcher (recuperer tant de % de charges sociales via la secu sur les personnes employés pour le projet amagrissement. N'oublie pas les haltes ressourcantes dans les pharmacies du groupe Sanofi-Opera alternatif.  (Et puis, les amateurs d'Halloween pourront ramasser leurs citrouilles directement sur les parterères de nos cités. Ils seront heureux. Et puis, en periode de carnaval, nous aurions tous notre coucourge à sculpter et à nous mettre sur le nez. Cela serait créatif et rigolo. Et puis cela serait l'amorcage d'un reflus des masques plastiques et autres produits de supermarché ou boutiques de farces et attrappes et à encule. Nous pourrions créer le prix de la population urbaine la plus bellement encoucourgée. Cela serait creatif et rigolo).


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :